Quand on a rencontré la violence pendant l'enfance, c'est comme une langue maternelle qu'on nous a apprise.

Marie-France Hirigoyen.

Deux publications sur une éducation sans violence

Eduquer sans gifle ni fessée, numéro 297, mars-avril 2008, de la revue Non-Violence Actualité.
Des articles de :

  • Isabelle Filliozat, auteure notamment de Il n'y a pas de parent parfait,
  • Maud de Boer-Buquicchio, Secrétaire Générale Adjointe du Conseil de l'Europe,
  • Staffan Janson, pédiatre et professeur de santé publique à l'Université de Karlstads (Suède),
  • Estelle Ribier, Coordination Internationale pour la Décennie,
  • Olivier Maurel, président de l'OVEO,
  • Sophie Benkemoun, (Atelier des parents),
  • Victorine Meyers (OVEO et Agir pour nos enfants).

Prix : 6 euros. A commander à Non-Violence Actualité BP 241 45202 Montargis, www.nonviolence-actualite.org

Pour une information plus approfondie sur l'interdiction des châtiments corporels, un livre : L'abolition des châtiments corporels (2e édition) (26/02/2008) : un impératif pour les droits de l'enfant en Europe fait la lumière sur la question controversée des châtiments corporels infligés aux enfants. L'ouvrage aborde la question sous quatre angles différents : l'obligation, faite par la législation et les principes relatifs aux droits de I'homme, d'interdire les châtiments corporels infligés aux enfants, qui est définie par des conventions et accords régionaux et internationaux ; le statut des châtiments corporels dans les pays européens d'aujourd'hui ; les résultats des recherches récentes sur les effets et la prévalence de ces châtiments, notamment la perception qu'en ont les enfants ; et I'abolition des châtiments corporels, processus qui passe par révolution du droit, des politiques et de I'opinion publique. Bien trop de pays acceptent que les châtiments physiques servent à sanctionner les enfants, si bien qu'il peut être impopulaire pour les responsables politiques et les parents decontester cette forme de violence très répandue. Cependant, le fait de frapper les enfants, même légèrement, est une violation des droits fondamentaux de ceux-ci, à savoir le droit de ne pas faire l'objet d'une peine ou d'un traitement dégradant et le droit à une égale protection devant la loi. Ce livre est destiné aux professionnels de I'enfance et de la famille, aux décideurs politiques et au grand public qui souhaite en savoir davantage sur le sujet. Cet ouvrage confortera les idées des convaincus et leur donnera de solides arguments en faveur de I'abolition ; il permettra aux autres de mieux comprendre la contradiction morale et juridique inhérente au fait de recourir à la violence pour sanctionner les enfants.

Format : 16 x 24
Nb de pages : 149
Prix : 19 euros/ 29 $
+ 10% frais de port
Pour commander directement http://book.coe.int/sysmodules/RBS_page/admin/redirect.php?id=36?=FR&produit_aliasid=2262
Les Editions du Conseil de l'Europe
Palais de l'Europe, 67075 Strasbourg Cedex, France
Mel : publishing at coe.int