Les enfants n'ont pas besoin d'être éduqués, mais d'être accompagnés avec empathie.

Jesper Juul.

Jamais personne ne m’a soutenue

Témoignage reçu en réponse au questionnaire du site.

 
- Avez-vous subi vous-même de la violence éducative au cours de votre enfance ? Sous quelle forme ?
Oui, sous forme d'insultes, moqueries, humiliations, comparaisons, rabaissements.

- A partir de et jusqu'à quel âge ?
Depuis toujours, je pense.

Par qui ? (père, mère, grands-parents, autre personne de la famille ou de l'entourage, enseignant...)
Mère, père, soeur, beau-frère, frère, enseignants.

Cette ou ces personnes avaient-elles elles-mêmes subi de la violence éducative dans leur enfance ? De quel type, pour autant que vous le sachiez ?
Mes parents ont eu une éducation sévère, ont quitté l'école tôt et ont travaillé très jeunes.

5) Vous souvenez-vous de vos sentiments et de vos réactions d'alors (colère, tristesse, résignation, indifférence, sentiment d'injustice ou au contraire de l'avoir ”bien mérité“...) ?
J'éprouvais de la tristesse, je dirais même très profonde, et un gros sentiment d'injustice.

6) Avez-vous subi cette(ces) épreuve(s) dans l'isolement ou avez-vous eu le soutien de quelqu'un ?
Jamais personne ne m'a soutenue.

Quelles étaient les conséquences de cette violence lorsque vous étiez enfant ?
J'avais très peu confiance en moi, peu d'amis, je vivais la même chose par mes camarades de classe. J'avais beaucoup de phobies.

Quelles en sont les conséquences maintenant que vous êtes adulte ? En particulier vis-à-vis des enfants, et notamment si vous êtes quotidiennement au contact d'enfants (les vôtres, ou professionnellement) - merci de préciser le contexte ?
Je reproduis malheureusement parfois certaines VEO comme les cris, par exemple, malgré que je travaille sur moi. Je me sens souvent triste, mal aimée, j'ai peu confiance en moi.

Globalement, que pensez-vous de votre éducation ?
Je regrette d'avoir vécu cette éducation car ça m'aurait facilité la vie avec mes enfants, même si j'ai déjà changé pas mal de choses.

Viviez-vous, enfant, dans une société où la violence éducative est courante ?
Oui.

Si vous avez voyagé et pu observer des pratiques coutumières de violence à l'égard des enfants, pouvez-vous les décrire assez précisément : quel(s) type(s) de violence ? par qui ? à qui (sexe, âge, lien de parenté) ? en quelle circonstance ? pour quelles raisons ? en privé ? en public ?
En France, mon beau-frère : menaces du martinet, cris, rabaissements, humiliations. Au Portugal, mes tantes : menaces, rarement fessées, cris.

Qu'est-ce qu'évoque pour vous l'expression « violence éducative ordinaire » ? Quels types de violence en font partie ? Et quelle différence faites-vous, le cas échéant, entre maltraitance et « violence éducative ordinaire » ?
Pour moi, la VEO est la maltraitance sous sa forme la plus "légère". La VEO est la violence psy : insultes, menaces, retrait d'amour, humiliations, rabaisser... et physique : tapes, fessées, tirer l'oreille, pousser, secouer...

Avez-vous des objections aux idées développées par l'OVEO ? Lesquelles ?
Pas à ma connaissance.

Comment nous avez-vous connus : site ? livre d'Olivier Maurel ? salon ? conférence ? autres ?
Groupe Facebook "Stop à toute forme de VEO".

Ce site a-t-il modifié ou renforcé votre point de vue sur la violence éducative à l'égard des enfants ?
Oui.

Anonyme, femme, 32 ans.