Quand on a rencontré la violence pendant l'enfance, c'est comme une langue maternelle qu'on nous a apprise.

Marie-France Hirigoyen.

L’Arbre de l’enfance, aux racines de l’être

Anne Barth, réalisatrice franco-québécoise, qui est déjà l'auteure d'un bon nombre de courts métrages ainsi que du film Quels enfants laisserons-nous à la planète ?, travaille à un nouveau film que nous avons choisi de soutenir. N'hésitez pas, vous aussi, à participer à la réalisation de ce film.

L’Arbre de l’enfance, aux racines de l’être est une rencontre autour de :

  • Juliette filmée de 10 à 17 ans, qui porte un regard vif sur elle-même et sur sa relation d’amour et de communication difficile avec sa mère.
  • Béatrice, maman d’une jeune fille de 17 ans aujourd’hui, qui nous confie comment la reconnaissance de ses blessures d’enfance lui a permis d’entrer dans une relation enfin paisible et empathique avec elle-même et avec sa fille.
  • Daniel, papa de 5 enfants, qui nous partage des instants de sa vie d’aujourd’hui marqués de son enfance et du chemin qu’il parcourt pour réaliser son aspiration à être en paix.
  • Catherine Gueguen, pédiatre, qui nous ouvre la porte des neurosciences sur une vision nouvelle des empreintes qui œuvrent dès le plus jeune âge.

Le film est une invitation à une autre présence à l’enfance.