Il est urgent de promouvoir la culture du respect de l’enfant comme “ultime révolution possible” et comme élément fondamental de transformation sociale, culturelle, politique et humaine de la collectivité.

Maria Rita Parsi, psychologue italienne.

Revue de presse

2020

Vous pouvez nous signaler des articles importants (concernant la violence éducative ordinaire) à ajouter à cette revue de presse ! Pour cela, envoyez-nous un message à l'adresse publication@oveo.org.

Avril-Mai

25 mai

Ce soir à 20h50 sur Arte et visible en replay jusqu'au 30 mai 2020, diffusion du film de Michael Haneke Le Ruban blanc, à voir pour tout ce qu'il dit et montre sur la violence éducative ordinaire... Lire l'article d'Olivier Maurel Notes sur Le Ruban blanc de Michael Haneke.

29 avril-5 mai : mise en ligne sur Youtube de 4 vidéos d'entretiens d'Olivier Maurel avec Lydia Herviel pour son film Humain, à retrouver dans cet article.

22 mars-29 avril : « Comment accompagner nos enfants sans programme ni école, sans punitions ni chantage, sans claque ni fessée ? » Une série d'entretiens sur le forum de l'Enfance libre - Mulhouse. Liens à retrouver dans cet article de notre rubrique Vidéos.

16 avril

« Malgré le 119, malgré les spots publicitaires, radios, interventions dans les émissions de télévision… les enfants maltraités n’ont jamais été plus en danger que depuis le 17 mars, jour de démarrage du confinement. Un fossé invisible s’est creusé entre le discours officiel et la réalité du terrain. Si l’État appelle à la vigilance, les actions sur le terrain n’existent plus. Les enfants peuvent appeler à l’aide, mais ne peuvent être aidés. » Le docteur Hélène Romano diffuse cette alerte sur Youtube pour informer largement l’opinion publique sur la réalité du terrain, avec l’espoir que le gouvernement réagisse.

Le Dr Hélène Romano est également citée dans cet article du 6 avril sur le site de France Culture : Maltraitances infantiles : un tabou à l'épreuve du confinement, article qui donne le lien de sa lettre ouverte au président Emmanuel Macron publiée le 2 avril 2020 sur le blog de Mediapart : Halte au massacre des enfants maltraités.

2019

Novembre

18 novembre

Sur le blog du relais petite enfance d'Issoire (63), un bel article (avec extraits vidéo) sur la conférence gesticulée de Camille Pasquier, membre de l'OVEO, ... Et baisse les yeux quand j'te parle ! (voir dans notre article le programme des représentations).

Septembre

30 septembre

Lundi 30 septembre 2019 à 22h35, diffusion sur France 3 Occitanie du documentaire d'Amalia Escriva Qui aime bien châtie bien, de la maltraitance ordinaire à l'éducation bienveillante - visible en replay pour une durée indéterminée (un mois ?).

Ce film très personnel, enraciné dans la vie même de la réalisatrice, sa vie d’enfant et de mère, est une sorte d’enquête sur la piste laissée par Alice Miller, à l’écoute de Catherine Gueguen, Brigitte Oriol et Olivier Maurel. On y voit des photos inédites d'Alice Miller et entend des témoignages très forts d’adultes et d’enfants.

(L'OVEO, qui n'est pas mentionné dans le texte présentant le documentaire sur le site de FranceTVinfo, n'est pas responsable du contenu de ce texte, où Alice Miller est présentée entre autres comme "psychanalyste". Elle a expliqué dans son livre L'Enfant sous terreur et dans de nombreux articles et réponses aux visiteurs de son site les raisons de sa rupture avec la psychanalyse, qu'elle avait exercée pendant plus de vingt ans.)

Avril

30 avril

Un article dans Le Quotidien du médecin signale la campagne de sensibilisation lancée par StopVEO ainsi que la publication sur notre site des résultats de l'enquête de l'OVEO sur la prise de conscience de la violence éducative ordinaire. On peut regretter que le lien du site de l'OVEO ne soit pas mentionné. A noter que le nom "OVEO" signifie "Observatoire de LA violence éducative ordinaire", terme général pour désigner toutes les formes que peut prendre cette violence, même celles qui ne peuvent (ou ne doivent) pas faire l'objet d'une loi d'interdiction, et celles qui peuvent ne pas être perçues comme telles. Nous rappelons enfin que l'OVEO ne préconise aucune "méthode éducative" particulière.

28 avril

A l'occasion de la Journée de la non violence éducative et du lancement de la campagne à destination du personnel médical organisée par l'association Stop VEO et le Dr Gilles Lazimi, Marie-France Chatin et Radio France International (RFI) ont réalisé une émission ("Géopolitique, le débat", diffusée le 28 avril) à laquelle ont participé Karin Florman de Stop VEO, le Dr Gilles Lazimi et Olivier Maurel. RFI étant diffusée dans tous les pays francophones, l'émission a fait un tour d'horizon de la pratique de la violence éducative dans l'ensemble du monde et montré une nouvelle fois la gravité de ses effets sur les enfants. Voir et réécouter l'émission Le monde et la violence éducative ordinaire.

26 avril

Un article paru dans Le Monde à propos d'un rapport remis au gouvernement : En France, un enfant tué tous les cinq jours par ses parents ou des proches. Lire notre article sur le sujet.

Février

Un article d'Olivier Maurel au sujet de la proposition de loi votée sur les punitions corporelles en novembre 2018 et d'une définition possible de l'éducation "positive" est paru dans le n° 34 du journal Etape Petite Enfance, à destination des parents, des professionnels petite enfance et de tous les partenaires du service départemental de PMI des Alpes-Maritimes.

15 février

Les sites Reporterre et Kaizen publient une tribune d’Emmanuelle Araujo Calçada, militante engagée pour l’éducation démocratique dont nous avions déjà signalé l’article L’enfance, le chaînon manquant (voir revue de presse du 3 novembre 2018 et la Lettre ouverte à Riss). Cette nouvelle tribune, à laquelle l'OVEO a ajouté sa signature, met en lien les mobilisations actuelles en France (sur les problématiques sociales et environnementales) avec l’éducation et la (non-)place donnée aux jeunes dans notre société.

Janvier

14 janvier

Les auteurs jeunesse engagés contre les châtiments corporels aux enfants, un article de Martin Page. Parmi les commentaires qui suivent l'article, on peut lire celui d'Olivier Maurel : "Merci, Martin Page, pour ce magnifique plaidoyer en faveur des enfants. On trouve scandaleux, avec raison, de frapper une personne âgée atteinte d'Alzheimer qui ne veut pas s'habiller ou qui ne veut pas manger. Mais on trouve normal de frapper un enfant pour les mêmes raisons alors que l'explication de ces comportements est la même : l'âge (trop jeune dans un cas, trop vieux dans l'autre) et l'état du cerveau (immature dans un cas, dégradé dans l'autre)."


Revue de presse 2018
Revue de presse 2017
Revue de presse 2016
Revue de presse 2014-2015