Vous dites : « C’est épuisant de s'occuper des enfants.» Vous avez raison. Vous ajoutez : « Parce que nous devons nous mettre à leur niveau. Nous baisser, nous pencher, nous courber, nous rapetisser. » Là, vous vous trompez. Ce n'est pas tant cela qui fatigue le plus, que le fait d'être obligé de nous élever jusqu'à la hauteur de leurs sentiments. De nous élever, nous étirer, nous mettre sur la pointe des pieds, nous tendre. Pour ne pas les blesser.

Janusz Korczak, Quand je redeviendrai petit (prologue), AFJK.

Conférence “L’enfance maltraitée”

Le 16 avril à Pau (Billère), conférence sur “L’enfance maltraitée”, avec la participation de Magali Lutfalla, membre de l’OVEO et de l’association Halt’hamo64 contre le harcèlement moral.
Cette conférence a rencontré un franc succès, le public était au rendez-vous. Elle a commencé par le témoignage de Magali Lutfalla, suivi d’une présentation des chiffres actuels de la maltraitance, mis en relation avec la violence éducative ordinaire. Le public a découvert avec surprise que la France était l'un des cinq pays de la C.E. (sur 27) qui n’ont pas voté de loi contre le châtiment corporel des enfants dans la famille, ce qui pose la question du retard de la France dans la protection de l’enfant.
Le deuxième volet de la conférence a débuté par le témoignage d’Elisabeth Canitrot qui a exposé le harcèlement qu’elle a subi au sein de sa famille et la difficulté que rencontre l’enfant pour répondre aux attentes perpétuelles, contradictoires et absurdes de l’adulte tout en vivant dans la terreur de ne pas y parvenir. Enfin, Elisabeth Canitrot a abordé la thématique de la résilience et de ses différentes facettes, tout en montrant que celle-ci est fragile et peut facilement être remise en cause. Là encore, en France, il reste beaucoup à faire en matière d’information, de sensibilisation et de formation auprès des personnes encadrant les enfants et les ex-enfants devenus adultes, afin de leur permettre de surmonter leurs blessures.