Les enfants n'ont pas besoin d'être éduqués, mais d'être accompagnés avec empathie.

Jesper Juul.

Université populaire sur la protection de l’enfance (Marseille)

Samedi 12 février à 14 h : participation d'Olivier Maurel à l'Université populaire sur la protection de l'enfance, organisée par l'association Désirs d'avenir à Marseille, salle Sénac, sur la Canebière. Les autres participants étaient : Jean-Pierre Rosenczveig, président du tribunal pour enfants de Bobigny, ancien président du syndicat des juges pour enfants, et actuel président des "Etats générEux de l'enfance" ; Jacques Salomé, psychosociologue et écrivain, spécialiste de la communication relationnelle et Najat Vallaud-Belkacem, adjointe au maire de Lyon et porte-parole de Ségolène Royal.
(Précision importante : la participation d'Olivier Maurel à cette université ne suppose pas plus son soutien à Ségolène Royal que son interview dans le journal du NPA n'implique son soutien à Olivier Besancenot, ou son approbation de la proposition de loi d'Edwige Antier ne suppose son soutien à l'UMP. Il est seulement heureux de voir qu'à l'intérieur des partis de tous bords, certains commencent à s'intéresser à la question de la violence éducative.)