Il est urgent de promouvoir la culture du respect de l’enfant comme “ultime révolution possible” et comme élément fondamental de transformation sociale, culturelle, politique et humaine de la collectivité.

Maria Rita Parsi, psychologue italienne.

30ème anniversaire de la CIDE : “de la Convention aux actes”…

À l’occasion des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), l’OVEO fait le bilan sur les avancées et mesures attendues relatives aux "violences éducatives ordinaires", objet de l’article 19 de la CIDE.

L’OVEO a publié au printemps 2019 les premiers résultats de la première étude française sur la prise de conscience de la violence éducative ordinaire en France.

L’OVEO a œuvré jusqu’au vote de la loi d’interdiction du 10 juillet 2019, qui est une première étape vers la transposition de l’article 19 de la CIDE, à ce jour encore incomplète. (Voir notre article Quelques précisions juridiques.)

Un rapport du gouvernement, prévu par la loi votée le 2 juillet 2019, a été publié à la rentrée : il fait l’état des lieux de la violence éducative ordinaire en France (lire notre article du 20 novembre).

L’OVEO a participé avec plusieurs autres associations, le 1er octobre 2019, à une réunion au ministère des Solidarités et de la Santé sur les mesures d’accompagnement de la loi. Nous espérons qu’il s’agira notamment d’une campagne nationale d’information sur l’interdiction de la VEO, et de la formation sur la VEO de tous les professionnels en lien avec les enfants. Nous avons remis aux services de la Direction générale de la cohésion sociale notre dossier sur les mesures d’accompagnement de la loi que nous préconisons.

À l’occasion du 30ème anniversaire de la CIDE, l’OVEO sera présent le 20 novembre 2019 à deux événements organisés à Paris : le matin par le Défenseur des droits à l’UNESCO, et le soir par les nombreuses associations du collectif de la Dynamique "de la Convention aux actes", auquel l’OVEO participe par le biais du collectif "Agir Ensemble pour les droits de l’enfant (AEDE), en présence de 300 enfants et jeunes.

Lors de cette journée, seront remis aux élus les actes de la Dynamique "de la Convention aux actes". Le gouvernement devrait annoncer son plan d’action contre la violence faite aux enfants, parmi lesquelles figureront des mesures sur "les violences éducatives ordinaires".

Nous espérons que des mesures concrètes de grande ampleur seront effectivement annoncées le 20 novembre 2019, puis mises en œuvre rapidement.