Vos enfants ne sont pas vos enfants, ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même. Ils viennent à travers vous et non pas de vous. Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Khalil Gibran, extrait du recueil Le Prophète.

Étude menée par l’OVEO

30 avril 2019

Afin d’améliorer la connaissance de la violence éducative ordinaire (VEO), l’Observatoire de la violence éducative ordinaire (OVEO) a souhaité mener une enquête auprès des personnes ayant pris conscience de l’existence et de l’impact de la VEO. L’objectif était de mieux comprendre le cheminement de cette prise de conscience, à travers différents éléments : élément(s)-clé(s) de la prise de conscience, lien avec la VEO subie enfant, mais également difficultés éventuelles rencontrées vis-à-vis de leurs propres enfants, lorsqu’ils en ont.

Cette enquête a été réalisée à travers un questionnaire anonyme d’une trentaine de questions, ouvertes et fermées. Mis en ligne du 1er  avril au 31  août 2017, ce questionnaire a été partagé essentiellement par Internet, en particulier via les réseaux sociaux (groupes et réseaux de parentalité sans VEO). 36 771 personnes se sont rendues sur la page, et 2 041 personnes ont répondu entièrement au questionnaire. Le profil des répondants est détaillé en fin du présent document.

Cette synthèse (avril 2019) a pour objet d’en présenter les principaux résultats.
L’OVEO autorise la diffusion de ces résultats, sous réserve que son nom soit mentionné. Toute autre utilisation est soumise à accord exprès de l’OVEO.

Nous espérons pouvoir collaborer avec des chercheurs pour analyser plus en profondeur les résultats obtenus afin de pouvoir rendre compte des résultats dans une perspective pluridisciplinaire.

Télécharger la synthèse des premiers résultats (.pdf)
Télécharger le communiqué de presse du 30 avril 2019 (.pdf)
Télécharger l'ensemble des visuels (dossier zippé contenant les 5 visuels HD)

 


enfant-questionL'OVEO a mené une étude entre avril et août 2017 afin de mieux comprendre le processus de prise de conscience de la violence éducative ordinaire.

Vous êtes plus de 2000 à avoir répondu à notre questionnaire dans son intégralité. Nous vous en remercions.

 


Nous vous invitons également à partager avec nous votre témoignage sur la violence éducative ordinaire.

,