Vous dites : « C’est épuisant de s'occuper des enfants.» Vous avez raison. Vous ajoutez : « Parce que nous devons nous mettre à leur niveau. Nous baisser, nous pencher, nous courber, nous rapetisser. » Là, vous vous trompez. Ce n'est pas tant cela qui fatigue le plus, que le fait d'être obligé de nous élever jusqu'à la hauteur de leurs sentiments. De nous élever, nous étirer, nous mettre sur la pointe des pieds, nous tendre. Pour ne pas les blesser.

Janusz Korczak, Quand je redeviendrai petit (prologue), AFJK.

Études scientifiques sur les effets de la violence éducative ordinaire

Depuis quelques années, un nombre croissant d'études publiées par des chercheurs (neuroscientifiques, médecins, biologistes, sociologues...) analysent et quantifient les conséquences à tous les âges des violences physiques et psychologiques, même considérées comme "légères", subies dans l'enfance. Leurs résultats, parfois étonnants, montrent comment toutes les violences infligées aux enfants ont des conséquences désastreuses tant au niveau physique que psychologique, non seulement pour eux, mais pour leur descendance.

La violence subie dans l'enfance...

La violence éducative ordinaire selon ses effets :

Voir aussi la rubrique Vidéos