C’est seulement quand se produit un changement dans l’enfance que les sociétés commencent à progresser dans des directions nouvelles imprévisibles et plus appropriées.

Lloyd de Mause, président de l'association internationale de Psychohistoire.

Salon Primevère à Lyon

Du 26 au 28 février : salon Primevère à Lyon. Le vendredi 26 février, présence sur le stand de l'OVEO et conférence à 15 h : "Faut-il corriger les enfants et la nature humaine ?"

Compte rendu :
Le salon Primevère (à Lyon) s'est déroulé du 26 au 28 février, avec pour la deuxième année un stand de l'OVEO.

Le stand, situé cette année dans la zone "Enfants", a reçu de nombreux visiteurs (nous avons distribué plusieurs centaines de dépliants) avec qui nous avons souvent discuté longuement. 15 personnes ont adhéré à cette occasion. Le vendredi 26, jour de la conférence d'Olivier Maurel, a été un moment fort pour nous - nous étions jusqu'à six adhérents sur le stand ! Comme lors du salon 2005, cette conférence a rassemblé un large public et suscité de nombreuses questions.

D'autres membres de l'OVEO ou de son comité de parrainage ont donné des conférences lors de ce salon, ce qui nous a donné l'occasion de les rencontrer : le 26, Yvan Saint-Jours (fondateur de "La Maison écologique") ; le 27, Muriel Salmona, qui intervenait sur les violences faites aux femmes (violences, qui, comme on le sait, sont en lien étroit avec les violences faites aux enfants, que ce soit directement - les enfants subissent souvent les mêmes violences - ou indirectement : les femmes victimes de violences ont presque toujours été victimes de la violence dans leur enfance).