Il est urgent de promouvoir la culture du respect de l’enfant comme “ultime révolution possible” et comme élément fondamental de transformation sociale, culturelle, politique et humaine de la collectivité.

Maria Rita Parsi, psychologue italienne.

Université populaire sur la protection de l’enfance (Marseille)

Samedi 12 février à 14 h : participation d'Olivier Maurel à l'Université populaire sur la protection de l'enfance, organisée par l'association Désirs d'avenir à Marseille, salle Sénac, sur la Canebière. Les autres participants étaient : Jean-Pierre Rosenczveig, président du tribunal pour enfants de Bobigny, ancien président du syndicat des juges pour enfants, et actuel président des "Etats générEux de l'enfance" ; Jacques Salomé, psychosociologue et écrivain, spécialiste de la communication relationnelle et Najat Vallaud-Belkacem, adjointe au maire de Lyon et porte-parole de Ségolène Royal.
(Précision importante : la participation d'Olivier Maurel à cette université ne suppose pas plus son soutien à Ségolène Royal que son interview dans le journal du NPA n'implique son soutien à Olivier Besancenot, ou son approbation de la proposition de loi d'Edwige Antier ne suppose son soutien à l'UMP. Il est seulement heureux de voir qu'à l'intérieur des partis de tous bords, certains commencent à s'intéresser à la question de la violence éducative.)