Il ne peut y avoir plus vive révélation de l'âme d'une société que la manière dont elle traite ses enfants.

Nelson Mandela, Un long chemin vers la liberté.

Mauvaise estime de moi, tristesse…

Témoignage reçu en réponse au questionnaire du site.

 
1) Avez-vous subi vous-même de la violence éducative au cours de votre enfance ? Sous quelle forme ?

Humiliations.

2) A partir de et jusqu'à quel âge ?
Jusqu’à l’adolescence.

3) Par qui ? (père, mère, grands-parents, autre personne de la famille ou de l'entourage, enseignant...)
Parents, grands-parents, enseignants .

4) Cette ou ces personnes avaient-elles elles-mêmes subi de la violence éducative dans leur enfance ? De quel type, pour autant que vous le sachiez ?

5) Vous souvenez-vous de vos sentiments et de vos réactions d'alors (colère, tristesse, résignation, indifférence, sentiment d'injustice ou au contraire de l'avoir “bien mérité”...) ?
Colère, injustice, culpabilité, mésestime de moi.

6) Avez-vous subi cette(ces) épreuve(s) dans l'isolement ou avez-vous eu le soutien de quelqu'un ?
Isolement, je n’en ai parlé à personne.

7) Quelles étaient les conséquences de cette violence lorsque vous étiez enfant ?
Mauvaise estime de moi, tristesse.

8) Quelles en sont les conséquences maintenant que vous êtes adulte ? En particulier vis-à-vis des enfants, et notamment si vous êtes quotidiennement au contact d'enfants (les vôtres, ou professionnellement) - merci de préciser le contexte ?
J’ai tendance à reproduire certains schémas de fonctionnement, certains raisonnements, même quand j’en ai conscience

J’utilise souvent la contrainte ou une forme de chantage par manque d’outils pour faire autrement, par fatigue.

9) Si vos parents ont su éviter toute violence, pouvez-vous préciser comment ils s'y sont pris ?

10) Globalement, que pensez-vous de votre éducation ?
Globalement constructive car j’ai eu des limites et des repères…, peut-être pas assez de dialogue et d’écoute.

11) Viviez-vous, enfant, dans une société où la violence éducative est courante ?
Non.

12) Si vous avez voyagé et pu observer des pratiques coutumières de violence à l'égard des enfants, pouvez-vous les décrire assez précisément : quel(s) type(s) de violence ? par qui ? à qui (sexe, âge, lien de parenté) ? en quelle circonstance ? pour quelles raisons ? en privé ? en public ?
Violences physiques, morales (dans l’école), dans la rue.

13) Qu'est-ce qu'évoque pour vous l'expression « violence éducative ordinaire » ? Quels types de violence en font partie ? Et quelle différence faites-vous, le cas échéant, entre maltraitance et « violence éducative ordinaire » ?
C’est une violence cachée qui ne considère pas l’enfant comme une personne en capacité de mener son existence, mais comme un être à soumettre, à faire entrer dans le moule de la pensée unique des parents, des profs.

14) Avez-vous des objections aux idées développées par l'OVEO ? Lesquelles ?

15) Comment nous avez-vous connus : site ? livre d'Olivier Maurel ? salon ? conférence ? autres ?
J’ai connu le livre d’Olivier Maurel par l’association LEDA et le site d’Alice Miller

16) Ce site a-t-il modifié ou renforcé votre point de vue sur la violence éducative à l'égard des enfants ?
Oui.

17) Si vous acceptez de répondre, merci de préciser sexe, âge et milieu social.
F. 36 ans, prof des écoles.

F.36 ans