Vous dites : « C’est épuisant de s'occuper des enfants.» Vous avez raison. Vous ajoutez : « Parce que nous devons nous mettre à leur niveau. Nous baisser, nous pencher, nous courber, nous rapetisser. » Là, vous vous trompez. Ce n'est pas tant cela qui fatigue le plus, que le fait d'être obligé de nous élever jusqu'à la hauteur de leurs sentiments. De nous élever, nous étirer, nous mettre sur la pointe des pieds, nous tendre. Pour ne pas les blesser.

Janusz Korczak, Quand je redeviendrai petit (prologue), AFJK.

Rencontre-discussion

Dimanche 29 avril 2018 à partir de 15 h, dans le centre-ville de Compiègne, rencontre-discussion sur le thème de la VEO, avec un membre de l'OVEO, autour d'un café. Partage, échange, réflexion, rencontre... en toute bienveillance et en petit comité :-).

Vous pouvez proposer, en vous inscrivant, des questions/thématiques que vous voudriez voir aborder. Détails pratiques en envoyant un mail à Anne-Claire : contact60@oveo.org ou au 06 43 60 28 88.