C’est seulement quand se produit un changement dans l’enfance que les sociétés commencent à progresser dans des directions nouvelles imprévisibles et plus appropriées.

Lloyd de Mause, président de l'association internationale de Psychohistoire.

Violence éducative et manque de confiance à l’âge adulte

Témoignage reçu en réponse au questionnaire du livre La Fessée.

 
Avez-vous vous-même été frappé ? A partir de et jusqu'à quel âge ?
Oui, je ne sais pas à partir de quel âge mais jusqu'à 16 ans je pense.

Par qui ? (père, mère, grands-parents, frère, oncle, autre personne de la famille ou de l'entourage, enseignant...).
Mère principalement

Celui ou celle qui vous a frappé avait-il (ou elle) subi des châtiments corporels ?
oui

Viviez-vous dans une société où les enfants sont couramment frappés ?
oui

Cette manière de vous faire obéir vous a-t-elle été profitable ?
non,

Avez-vous l'impression d'en subir encore les conséquences ?
Oui, je pense que mon grand manque de confiance en moi vient en grande partie des coups reçus dans mon enfance.

Avez-vous subi cette épreuve dans l'isolement ou avez-vous eu le soutien de quelqu'un ?
Pas de soutien

Voyez-vous un rapport entre votre éducation et votre opinion actuelle sur les châtiments corporels ?
Oui, certainement. Avant d'être moi-même maman, je ne me posais pas de questions ... une bonne fessée ne fait pas de mal bien au contraire ...

Fort heureusement, j'ai changé d'avis depuis 🙂

Avez-vous des objections aux idées développées sur ce livre ? Lesquelles ?
Je n'ai pas d'objections pour le moment ... mais je n'ai pas encore fini de lire "la fessée"

Ce livre a-t-il modifié ou renforcé votre point de vue sur les châtiments corporels ?
Il m'a bien entendu persuadé de ne faire aucun châtiment corporel à mon enfant. Mais ayant reçu une éducation violente, j'ai parfois de "mauvais réflexes". C'est dur de lutter contre mais tout à fait faisable.

Si vous avez voyagé et pu observer des pratiques coutumières de châtiments corporels sur les enfants, pouvez-vous les décrire assez précisément : quelles punitions ? infligées par qui ? à qui (sexe, âge, lien de parenté) ? en quelle circonstance ? pour quelles raisons ? en privé ? en public ?
j'avoue ne pas y avoir fait attention mais cela va changer aussi

Si vous acceptez de répondre, merci de préciser sexe, âge et milieu social.
sexe : féminin

âge : 27 ans

milieu social : modeste

Laurène Mullet

Texte à méditer :

« L'espoir qui reste à l'humanité, c'est qu'un jour les parents puissent vraiment agir dans l'intérêt des enfants, qu'ils deviennent assez conscients pour être du côté de l'enfant et pour l'aider à se développer dans la liberté, l'intelligence et l'amour »
A.S.Neill