Pourquoi appelle-t-on cruauté le fait de frapper un animal, agression le fait de frapper un adulte et éducation le fait de frapper un enfant ?

Hommage à Jordan Riak (1935-2016)

Jordan Riak

© https://stopspanking.org

Nous avons appris le décès le 19 avril 2016 de Jordan Riak, fondateur aux Etats-Unis de l'association PTAVE (Parents and Teachers Against Violent Education) et du site Project NoSpank, qui dénonce depuis près de 30 ans les châtiments corporels et la violence éducative dans les familles et dans le système scolaire. Les Etats-Unis restent l'un des rares pays développés, sinon le seul, où les châtiments corporels restent légaux à l'école (19 Etats sur 50) et dans les familles (tous les Etats).

Tom Johnson, auteur de l'article Les Dangers sexuels de la fessée et qui a traduit en anglais pour le site NoSpank le livre d'Olivier Maurel La Fessée (Spanking), lui rend hommage en ces termes :

« Sa brochure emblématique, Plain Talk About Spanking*, parue pour la première fois en 1992, a été diffusée et reproduite dans le monde entier et traduite bénévolement en neuf langues au moins par des lecteurs qui avaient compris l'importance de son message et admiraient la précision et la clarté de sa formulation. Parti de rien, le site Project NoSpank créé par Jordan est devenu au fil des ans une ressource incontournable pour tous ceux qui mettent en question la pratique couramment acceptée du châtiment corporel, avec une masse d'informations, d'argumentaires subtils et de faits bruts. Nulle part ailleurs on ne trouve une vision d'ensemble aussi complète des effets de cette violence routinière perpétrée contre les plus jeunes sous prétexte de "discipline". De fait, un grand nombre de cas documentés ne seraient plus accessibles sur Internet s'ils n'avaient pas été sauvegardés dans ces archives essentielles. Project NoSpank est aussi devenu un lieu où les victimes de punitions corporelles (que ce soit en famille, à l'école ou ailleurs) peuvent témoigner de ce qu'elles ont vécu et des conséquences durables pour elles. Pour beaucoup, cela reste le lieu où ils se sentent défendus. Le message de Jordan aux victimes était clair : Vous n'avez pas mérité cela. Aucun enfant ne mérite d'être traité ainsi. Cette idée simple et forte a sans aucun doute apporté un soulagement à d'innombrables visiteurs du site et largement contribué à briser le cercle vicieux de la maltraitance. »

* La traduction française de Plain Talk About Spanking est disponible sous le titre Parlons clair sur les claques. L'OVEO la propose sous forme imprimable sur 8 pages version A4 ou version brochure A5 (à imprimer en recto-verso dans l'ordre du pdf).


Articles de Jordan Riak traduits sur notre site :

Un article de 2007 (en anglais) relatant le parcours de Jordan Riak, depuis l'Australie où, au début des années 1980, il "vole" la canne servant à corriger les enfants de la classe de son fils âgé de 8 ans et devient un militant de la première heure contre les châtiments corporels : Alamo man's life mission is banning corporal punishment for children.

Articles d'hommage à Jordan Riak (en anglais) :

Sur le site StopSpanking.org, In Remembrance of Jordan Riak, An Activist for Children and Humanity