Pourquoi appelle-t-on cruauté le fait de frapper un animal, agression le fait de frapper un adulte et éducation le fait de frapper un enfant ?

De la violence éducative à la violence intérieure

Témoignage reçu en réponse au questionnaire du livre La Fessée, ce questionnaire est publié aussi sur le site.

 
Avez-vous vous-même été frappé ? A partir de et jusqu'à quel âge ?
Fessées et claques. Pour les premières, j'imagine qu'on m'en a donné
puisque je n'ai aucun souvenir mais c'est dans la politique
familiale. Claques : Je me souviens précisément de deux claques (la
dernière à l'âge de 15 ans m'a beaucoup surprise puisque ça faisait
longtemps que je n'en avais plus reçues).

Petites corrections comme tapes sur les mains si je me nettoyais les
ongles ou si j'avais les coudes sur la table.

Par qui ? ( père, mère, grands-parents, frère, oncle, autre personne
de la famille ou de l'entourage, enseignant...).
Père et Mère. Aucun souvenir pour les autres.

Celui ou celle qui vous a frappé avait-il (ou elle) subi des
châtiments corporels ?
Mon père et ma mère ont certainement été élevés dans un milieu qui
pratiquait les mêmes châtiments corporels mais je n'ai pas de
témoignages directs.

Viviez-vous dans une société où les enfants sont couramment frappés ?
Oui. Les mêmes corrections décrites au-dessus. Cependant, je dirai
que chez nous la violence est plus psychologique.

Cette manière de vous faire obéir vous a-t-elle été profitable ?
Ne connaissant pas d'alternative, j'ai du mal à dire ce que je serais
si ça avait été différent. Cependant, après la lecture de livres
d'Alice Miller, je suis sûr que ça a eu des effets négatifs.

Avez-vous l'impression d'en subir encore les conséquences ?
Oui : colère et violence intérieure, volonté d'écraser l'autre
lorsque j'ai l'ascendant, intolérance totale avec une opinion qui
diffère de la mienne et incompréhension (ce qui rejoint l'objet de
mon mail), agressivité permanente

Avez-vous subi cette épreuve dans l'isolement ou avez-vous eu le
soutien de quelqu'un ?
J'ai une soeur de deux ans de plus et un frère de deux ans de moins.
Une autre soeur de 12 ans de moins. Ma soeur et moi avons été très liée
jusqu'à 22-23 ans.

Voyez-vous un rapport entre votre éducation et votre opinion actuelle
sur les châtiments corporels ?
Après avoir lu les livres d'A. Miller, oui complètement, tout se tient.

Si vous acceptez de répondre, merci de préciser sexe, âge et milieu
social.
Femme, 30 ans, classe moyenne (père d'un milieu d'extrême droite et
mère plutôt gaucho il fut un temps)