Vos enfants ne sont pas vos enfants, ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même. Ils viennent à travers vous et non pas de vous. Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Khalil Gibran, extrait du recueil Le Prophète.

La Violence éducative, un trou noir dans les sciences humaines

Le nouveau livre d'Olivier Maurel, La Violence éducative, un trou noir dans les sciences humaines, vient de paraître (juillet 2012) aux éditions L'Instant présent. Voir la présentation du livre sur le site de l'éditeur.

Olivier Maurel sera présent au colloque de la FF2P les 12 et 13 octobre 2012, où les adhérents de l'OVEO pourront également se rencontrer, informations sur la page Conférences.


On savait que la violence éducative était un phénomène mal connu. Mais le plus étonnant, c'est qu'il est méconnu même des scientifiques de haut niveau qui travaillent sur la violence. A quelques très rares exceptions près, ils ne disent pas un mot de la violence éducative, alors qu'il y a de bonnes raisons de penser que ce phénomène massif dont sont victimes, à divers degrés, la majorité des enfants est en grande partie la source des autres violences.

De plus, les mêmes spécialistes des sciences humaines continuent à privilégier les explications qui accusent les enfants d'être à l'origine de la violence.

Le livre d'Olivier Maurel (fondateur de l'OVEO), La Violence éducative, un trou noir dans les sciences humaines, étudie cet étrange phénomène d'aveuglement sélectif et montre que la violence éducative a le pouvoir de perturber notre vision de la réalité et de nous mettre des œillères...

Il montre aussi que, tout récemment, de nombreuses études ont mis en lumière les capacités relationnelles innées des enfants qui, si elles sont respectées au cours de leur éducation, les prédisposent à devenir des adultes équilibrés, confiants en eux-mêmes et altruistes.


Table des matières

Introduction

I. La violence éducative : un phénomène massif
Violences psychologiques, verbales et physiques
Des violences intenses
Des violences fréquentes
Plus de 5 000 ans de châtiments corporels
Comment est apparu l’usage de frapper les enfants
Des châtiments auxquels très peu d’enfants échappent
Une violence souvent subie de la petite enfance à la majorité

II. Les conséquences de la violence éducative
La base de sécurité de l’enfant devenue source de violence
Une perturbation profonde des capacités relationnelles innées des enfants
La violence éducative, cause d’altération de la santé physique et mentale
De la violence subie à la violence commise
- Le rejet
- L’autoritarisme
Violence éducative et capacités de jugement
Les effets renversants d’une simple pression…

III. Un continent ignoré
Une violence constamment minimisée
La maltraitance, une réalité longtemps niée
Une prise de conscience difficile et inachevée
Cécité des États
« J’ai été frappé et je ne m’en porte pas plus mal »
Une culture du mépris de l’enfance
Violence éducative et sévices

IV. Comment les chercheurs passent à côté de la violence éducative sans la voir
Méthode de travail
Quel est le résultat global de ces analyses ?
Comment 8 auteurs sur 10 « oublient » la violence éducative
Comment 10 auteurs sur 100 rencontrent la maltraitance mais l’esquivent
Un seul auteur approuve la violence éducative sans état d’âme
Un autre auteur nie la responsabilité de la violence éducative dans la violence des adolescents
Trois auteurs laissent entrevoir la violence éducative, mais sans en comprendre la dimension d’ensemble
Quand le mimétisme girardien s’applique à tout… sauf à la violence éducative
Comment la théorie des pulsions permet de jouer sur deux tableaux à la fois
Où un chercheur québécois juge capitale la suppression des punitions corporelles, mais ne leur voit aucune responsabilité dans les violences humaines
Quand les pires criminels seraient des enfants gâtés
Sade était-il un enfant gâté ?
Les terroristes islamistes, des enfants gâtés ?
Les nazis, des enfants gâtés ?
Les raisons d’un déni
Le Moloch maternel

V. Pourquoi les chercheurs sur la violence oublient-ils la violence éducative ? Nos résistances
Comment expliquer ces résistances
Exclusion défensive, modèle interne opérant et re-direction
Auto-culpabilisation
Où l’on voit que pour contester la violence éducative, il ne faut pas l’avoir subie
Où l’on voit que Freud a pratiqué lui aussi la re-direction...
…et ses contemporains aussi

VI. Comment explique-t-on la violence humaine quand on ignore la violence subie par les humains tout au long de leur enfance ?
La violence serait innée
L’animalité en nous, source de la violence ?
Cro-Magnon responsable de notre violence ?
Les pulsions, mères de la violence ?
Le pénis et le couteau
L’enfant, père de la violence

VII. Que vaut la thèse de la violence humaine innée ?
Une thèse probablement trimillénaire
Où l’on voit que ce n’est pas forcément l’animal en nous qui est violent
Où l’on voit qu’il n’est pas sûr que notre violence ait pris sa source dans la préhistoire
Où l’on voit que nos pulsions ne sont pas ce que l’on croit...
Mais comment expliquer l’agressivité des jeunes enfants ?
Importance des effets épigénétiques

VIII. Quels antidotes à cette violence innée ? Ou quelles impasses ?
La violence vue comme une fatalité
La violence comme une énigme
La violence, problème éternel
La violence noyée dans l’indifférenciation
De la violence-jouissance au faux réalisme
Les antidotes supposés à la violence : civilisation et culture, présence paternelle

IX. Qu’en est-il des explications sociologiques de la violence ?
La violence d’Aristote à Bourdieu
La violence vue par Sébastian Roché
La délinquance vue par Benjamin Moignard
La violence vue par Robert Muchembled
Pour une autre explication des mêmes faits

X. Six auteurs qui voient la violence éducative et disent clairement ses effets
Pierre Karli : Les Racines de la violence
La Violence en abîme, sous la direction de Claude Balier
Pierre Lassus : L’Enfance du crime
Un cas à part, Danielle Dalloz : Où commence la violence ?
Trois ouvrages seulement, et six auteurs sur cent…

XI. Comment la connaissance de la violence éducative éclaire la violence humaine
Les conditions d’une meilleure connaissance de la violence humaine
La guerre résulte-t-elle de l’agressivité individuelle innée ?
Violence éducative et soumission à l’autorité
Violence éducative et tendance au grégarisme
Violence éducative et « valeurs »
Violence éducative et massacres
Le cas du nazisme vu par Gérard Rabinovitch
Violence éducative et violences indirectes

Conclusion
« Trou noir » et cécité
Un pli laissé en nous…
L’intime gouverne le monde
Témoignages de l’extrême
L’éducation des Justes
Ce qui humanise les hommes

Bibliographie


A voir également : le diaporama La violence éducative : un trou noir dans les sciences humaines, réalisé en 2009 sur le projet de ce livre.